PARTAGER

Le dialogue comme solution à la crise nord-coréenne. C’est en tout cas ce que pense les Présidents Vladimir Poutine et Xi Jinping respectivement président de la Russie et de la République de Chine.

En marge du sommet des Brics qui s’est tenu en Chine à Xiamen, les deux chefs d’Etats se sont penchés sur la question des multiples essais nucléaires de la Corée du Sud. Vivement critiqué par la communauté internationale, Pyongyang ne recule devient rien et multiplie les tests pour parfaire son armement nucléaire. Washington a plusieurs fois menacé Pyongyang mais jusque là aucune mesure concrète n’a été prise.

Prioriser le dialogue

A en croire l’agence Xinhua, Vladimir Poutine et son homologue chinois Xi Jinping ont évoqué au cours de leur entretien, le récent essai nucléaire de la Corée du sud. Même s’ils restent convaincus la « nucléarisation » de la Corée du Nord est un danger, ils privilégient la voie du dialogue. Le porte parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a confirmé l’information relayée par l’agence de presse chinoise allant jusqu’à affirmé que les deux chefs d’Etats étaient «profondément préoccupés».

Selon lui l’unique issue pour résoudre la crise devrait être « politique et diplomatique ». Il a également affirmé que Poutine souhaite que la réponse de la communauté internationale soit mesurée «sans céder aux émotions».

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here