PARTAGER

Les réactions d’indignation s’enchaînent depuis la diffusion du reportage de CNN sur la mise en esclavage des migrants noirs en Libye. Après les déclarations de Claudy Siar, du président Alpha Condé et d’Alpha Blondy, c’est au tour de l’artiste congolais Koffi Olomide de dénoncer cette situation.

Tout en saluant l’initiative prise par l’animateur panafricain Claudy Siar et son collègue ivoirien Alpha Blondy, Koffi Olomide n’a pas manqué de critiquer les Chefs d’Etat africains pour leur passivité. Passivité quant il s’agit de résoudre les problèmes des africains sur le continent : “j’ai souvent dit (…) que l’Union africaine n’était que rassemblement de nos Chefs pour leurs intérêts personnels“.

Mais l’artiste ne s’est pas arrêté là. Il a dénoncé le fait que les pays africains du nord ne se considèrent pas aussi africains que les noirs. Constatant ainsi qu’il n’y a pas d’arabes parmi ceux qui ont été vendus et présentés par la presse. “Personnellement ceci ne m’étonne pas!” conclura t-il.

Je vous assure que si nous continuons avec ses dirigeants actuels, rien n’arrivera (…) Mais je ne désespère pas, je ne suis pas de la race des perdants. C’est ainsi que je demande aujourd’hui à vous mes frères de nous prendre en charge, d’aller au combat, de montrer que nous ne sommes pas des mineurs, des moins que rien, et de ne pas laisser vendre nos enfants comme ça se fait en Libye.” a-t-il déclaré.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here