PARTAGER

Ce genre d’opération était d’habitude gardé secret. En France, lors d’une interview donnée à la Radio RMC, Alain Marsaud, ancien chef du Service central de lutte antiterroriste au parquet de Paris a confirmé ce que beaucoup souhaitaient depuis longtemps.

Les autorités mettent tout en oeuvre, depuis François Hollande, et même avec Emmanuel Macron, pour que les terroristes français partis combattre en Syrie et en Irak ne reviennent pas en France.

Vœu d’une partie de la classe politico-médiatique

Tuer les terroristes français présents sur les terrains d’opération. Telle était la volonté clairement affichée par l’ancienne ministre Rachida Dati qui l’avait fait savoir lors d’une récente interview. Mais l’idée évoquée ça et là semble celle adoptée par les autorités françaises depuis l’ancien président François Hollande. C’est ce qu’assure Alain Marsaud un ancien haut responsable de la lutte antiterroriste en France :

Nous sommes en train de nettoyer (…) Nous faisons en sorte que nos compatriotes ne soient pas à même de rentrer parce qu’ils présentent une menace (…) ça veut dire qu’on les liquide… Je ne suis pas officiel mais je vous le dis” a t-il déclaré

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here