PARTAGER
Photo: @ STRINGER / AFP DALATI AND NOHRA

Au Liban, le coup de tonnerre de la démission du premier ministre Saad Hariri a laissé les libanais ainsi que les membres du gouvernement pantois. 

« J’annonce ma démission du poste de Premier ministre (…)  Je sens que ma vie est visée (…) L’Iran a une mainmise sur le destin des pays de la région (…) Le Hezbollah est le bras de l’Iran non seulement au Liban mais également dans les autres pays arabes  » a déclaré le désormais ex-premier ministre libanais.

Attentat déjoué selon une chaîne arabe, non répond les forces de sécurité libanais

Très vite de nombreuses rumeurs ont entouré la démission de ce dernier. La chaîne saoudienne, Al-Arabiya a déclaré, citant des sources anonymes, a affirmé qu’un attentat visant Saad Hariri avait été déjoué. Une information qu’ont très vite démentie les forces de sécurité libanaises.

La question que se posent bon nombre de libanais, pourquoi Saad Hariri craint-il pour sa vie? Une question jusque-là restée sans réponse. Tout ce que l’on sait c’est que l’ancien premier ministre libanais était un farouche opposant au régime de Bachar el-Assad, soutenu par le Hezbollah et l’Iran.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here