PARTAGER

L’actrice mexico-kényane Lupita Nyong’o n’a pas sa langue dans sa poche. Alors qu’elle était initialement heureuse d’être à la une du magazine Grazia, la star a vite déchanté après la publication dudit numéro.

Et pour cause, Lupita Nyong’o a eu la désagréable surprise de voir sa photo retouchée. Le magazine Grazia (version Grande Bretagne) a en effet retouché les cheveux de la star avant publication. Une situation qu’elle a vivement dénoncé sur son compte instagram.

«Comme je l’ai souvent expliqué par le passé, j’accepte mon héritage naturel et, malgré le fait d’avoir grandi en pensant que la peau claire et les cheveux droits et soyeux étaient les standards de la beauté, je sais maintenant que ma peau foncée et mes cheveux crépus sont beaux aussi. Je suis heureuse de paraître sur la couverture d’un magazine, car c’est une occasion de montrer à d’autres personnes à la peau foncée et aux cheveux crépus, surtout à nos enfants, qu’elles sont belles telles qu’elles sont. Je suis déçue que Grazia UK m’ait invitée à faire la une du magazine, puis qu’on ait modifié et lissé mes cheveux [sur la photo] pour qu’ils correspondent à leur idée de ce que sont de beaux cheveux. Si j’avais été consultée, j’aurais expliqué que je ne peux cautionner cette omission de mon héritage naturel, dans l’intention qu’ils comprennent qu’il reste beaucoup de chemin à faire pour combattre les préjugés inconscients contre la carnation et les cheveux des femmes noires.» a t-elle expliqué sur son compte instagram.

Très rapidement le magazine a présenté ses excuses à la star : «Grazia s’engage à représenter la diversité à travers ses pages et s’excuse sans réserve à Lupita Nyong’o.»

As I have made clear so often in the past with every fiber of my being, I embrace my natural heritage and despite having grown up thinking light skin and straight, silky hair were the standards of beauty, I now know that my dark skin and kinky, coily hair are beautiful too. Being featured on the cover of a magazine fulfills me as it is an opportunity to show other dark, kinky-haired people, and particularly our children, that they are beautiful just the way they are. I am disappointed that @graziauk invited me to be on their cover and then edited out and smoothed my hair to fit their notion of what beautiful hair looks like. Had I been consulted, I would have explained that I cannot support or condone the omission of what is my native heritage with the intention that they appreciate that there is still a very long way to go to combat the unconscious prejudice against black women’s complexion, hair style and texture. #dtmh

Une publication partagée par Lupita Nyong’o (@lupitanyongo) le

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here