PARTAGER

En l’espace de quelques heures, l’industrie du Tabac a subi deux revers qui risquent d’avoir des impacts importants dans le futur. 

Et pour cause, alors que de nombreux pays comme la France essaient de réduire l’impact du tabac sur la santé des populations en augmentant progressivement le prix des cigarettes (ce qui aura pour impact de diminuer la consommation des populations), le Pape François a de son côté décidé de passer à l’étape supérieure.

Les magasins détaxés du vatican ne vont carrément plus proposer des cigarettes. C’est la décision extrême qu’a pris le Pape François très sensible aux dégâts de la cigarette sur le corps humain : « La raison est très simple : le Saint-Siège ne peut pas contribuer à une activité qui affecte clairement la santé des gens » dit-on du côté du Vatican. Cette mesure est d’autant plus symbolique que c’est la première fois que ce genre de décision est prise en occident. Le Vatican va jusqu’à admettre que cette mesure risque de faire perdre de l’argent au contribuable.

Hormis le Vatican, l’Organisation internationale du travail (OIT) a elle aussi décidé de porter un coup symbolique à l’industrie du Tabac. Elle a en effet annoncé qu’elle n’accepterait plus de fonds venant des fabricants de tabac:  “Le Conseil d’administration décide que l’OIT ne doit pas accepter de nouveaux financements de la part de l’industrie du tabac et que les partenariats public-privé avec l’industrie du tabac ne seront pas prolongés au-delà de leur date d’expiration” pouvait-on lire dans un communiqué rendu public cette semaine.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here