PARTAGER
Photo : ALEXANDER ZEMLIANICHENKO / POOL / AFP

La tension entre Washington et Pyongyang risque de grimper. C’est en tout cas ce que pense la Russie après la nouvelle “provocation” des Usa.

En effet, l’administration Trump a annoncé Lundi dernier qu’elle mettait une nouvelle fois la Corée du Nord sur sa liste noire des Etats qui soutiennent le terrorisme. La dernière fois remonte à la période 1988 à 2008 à cause de soupçons sur son implication dans le bombardement contre un avion sud coréen qui a fait une centaine de mort.

Pyongyang rejoint sur cette liste les “ennemis” des Usa comme la Syrie, le Soudan mais aussi l’Iran. Pour Washington, cette nouvelle “provocation” vient rajouter la pression sur la Corée du Nord visiblement engagé à poursuivre son programme balistique. Mais la Russie voit les choses autrement.

Pour la porte-parole russe, Maria Zakharova plutôt que de baisser la tension, cette action ressemble à une intimidation. Maria Zakharova qui craint une “grande catastrophe à l’échelle mondiale” estime qu’il faut plutôt « se concentrer sur un travail diplomatique qui doit conduire à un règlement de la situation».

PARTAGER

2 Commentaires

  1. LES USA ET LEURS PARTENAIRES CE PERMETTE DE METTRE DES PAYS SUR UNE LISTE NOIRE POUR SOUTIENS AU TERRORISME C EQST DES COMIQUES.EN SYRIE ,QUi À VRAIMENT SOUTENUE LE TERRORISME (usa entité sioniste la France Turquie et LES émirats arabe et la moitié des occidentaux alors je me demande qui devrais être sur la liste et qui devrais être devant la cour internationale. Su elle bande de clown.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here