PARTAGER
Photo Brendan Smialowski (AFP)

Aux USA, une femme a été licenciée par son employeur parce qu’elle avait fait un doigt d’honneur au président américain. L’histoire a fait le tour du monde, Juli Briskman, à vélo a fait un d’honneur au président Donald Trump alors que son convoi passait à côté d’elle. 

Dans un entretien au Huffington Post, la femme de 50 ans a expliqué son geste: « Il passait juste à côté et mon sang n’a fait qu’un tour  (…) Je me suis dit, il va encore au foutu parcours de golf». Dans la foulée Elle a fait un doigt honneur au président américain sans savoir qu’un photographe de l’AFP allait immortaliser l’instant. Mais elle ne s’est pas arrêtée là. Elle a ensuite posté la photo qui faisait le tour de la toile sur ses profils facebook et twitter.

Seul hic, Mme Briskman était responsable marketing dans une entreprise du bâtiment qui travaille avec le gouvernement américain. Craignant peut-être des représailles du président Trump, l’entreprise s’est décidée à se séparer de l’encombrante salariée lui reprochant des “contenus obscènes” sur les réseaux sociaux.

PARTAGER

7 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here