PARTAGER

Après les révélations sur la vente aux enchères des noirs en Libye par la chaîne de télévision américaine CNN, le gouvernement ivoirien a pris la décision de rapatrier ses ressortissants qui se trouvaient dans des centres de détention en Libye.

155 au total, ces migrants ivoiriens composés d’hommes, de femmes et nombreux mineurs ont été rapatriés de la Libye pour leur pays dans la soirée de ce lundi. Ce rapatriement fait suite à la vague d’indignation des pays africains contre la vente aux enchères des êtres humains, notamment des noirs en ce 21ème siècle à quelques encablures de la capitale Tripoli. Ces migrants transformés en esclaves, subissent des traitements inhumains.

Selon les autorités ivoiriennes, ces migrants qui sont retournés au pays seront réinsérés dans ces corps de métier grâce au soutien des occidentaux à travers l’aide économique européenne. D’autres rapatriements vont intervenir dans les prochaines semaines pour extraire définitivement les ressortissants ivoiriens des rangs de ces migrants.

Seule une action concertée des dirigeants du monde pourra aider à mettre fin à ce commerce triangulaire qui se joue en Libye au vu et au su des autorités.

PARTAGER

10 Commentaires

  1. Christelle, béninois ou pas, ce sont toujours des noirs qui sont vendus, comme les béninois sont aussi noirs, SOIGNONS SOLIDAIRES ET POINT FINAL. C’est le MANQUE DE SOLIDARITE des noirs qui nous apporte TOUTE CETTE SOUFFRANCE. Si un NOIR est touché par la RACISME, ce sont TOUS LES NOIRS QUI SONT TOUCHES, un peu de REFLEXION ET DE LOGIQUE!!!!!

  2. Vous étés sûrs qu’il peut avoir des béninois dans cette histoire? Moi je n’y crois pas. Les Benois n’aiment pas ces genres d’aventures sans fin,
    Le Béninois est très attaché a sa patrie.

  3. Par rapport à la vente aux enchères des noirs en Lybie je crois que c’est la conséquence du pillage des ressources financières des pays africains par les inconscients dirigeants et sans vision pour la jeunesse qui est prête à donner le meilleur d’elle même pour émerger. Cette jeunesse qui instruite ou non est pétrie de talents et d’ingéniosité. Si des personnes proches de nos dirigeants lisent ce commentaire, qu’elles le partagent avec eux. Qui sait si Dieu peut réveiller leur conscience, si cela existe encore

  4. Depuis que cette affaire a commencé en Lybie, nous avons suivis diverses réactions et actions de dirigeants africains. Mais les autorités de mon cher et beau pays sont restées muettes. C’est dommage car ce silence laisse croire que la situation en Lybie ne préoccupe guère le Bénin, et pourtant il y a des béninois dans ce pays, Alors faites quelque choses

      • En effet c’est pas cela mais le président n’a point le temps de s’occupé de ces énormités mais plutôt s’intéresse au projet de développement de son pays ou il ne veut pas s’impliqué tous court.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here