PARTAGER
Jesse B. Awalt/Released

Au Zimbabwe, les jeunes du parti présidentiel restés fidèles à Robert Mugabe sont entrés dans la danse. Dans une déclaration publique ce jour, ils ont appelé l’armée à ne pas intervenir dans l’arène politique.

Que va-t-il se passer au Zimbabwe dans les tout prochains jours? Bien malin qui peut prédire la tournure des événements dans le pays de Robert Mugabe. En effet, alors que l’armée a envoyé des chars vers la capitale après sa menace, les jeunes du très puissant parti présidentiel ont décidé de donner de la voix. Et à leur tour, ils lancent un avertissement aux militaires :

En tant que ligue des jeunes de la Zanu-PF, nous sommes comme un lion réveillé… C’est pourquoi nous ne resterons pas les bras croisés pendant que des menaces sont proférées contre le dirigeant légitime et populairement élu du parti révolutionnaire le Zanu-PF, son excellence, le président Robert Mugabe.” (traduction LNT) a déclaré le leader de la ligue des jeunes.

Plus d’informations dans nos prochaines parutions.

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Cette ligue des jeunes est un clan de forcenés pas forcément jeunes qui faisaient monter les gens dans des bus à coups de fouets pour les forcer à remplir le stade quand Mugabe faisait un discours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here