PARTAGER

Après sa décision de financement de la présidentielle de 2020 par des contributions volontaires, le président burundais a lancé la campagne de référendum pour rester au pouvoir jusqu’en 2034. Ça y est ! Pierre Nkurunziza veut s’inscrire sur la liste des dirigeants africains qui règnent à vie. L’homme souhaite appliquer la formule propre aux dictateurs africains : J’y suis, j’y reste.

Il exclut peu à peu toute éventualité de retraite. Par une nouvelle réforme qui vise à adopter un projet de constitution, le président Nkurunziza peut avoir l’opportunité de briguer deux mandats de sept ans à compter de 2020. Toute opposition à cette décision subirait les humeurs de l’homme fort du Burundi, qui ne va pas hésiter à montrer ses muscles. Intervenue au lendemain de la décision controversée de prélèvement obligation de souscription pour la présidentielle de 2020. Le projet de référendum est fortement décrié par l’opposition qui soutient l’adoption de ce référendum mettrait à nu l’accord de paix signé en 2000. Ledit accord mettrait fin à une guerre civile de 13 ans et qui a fait près de 300 000 morts.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!