PARTAGER

La pression monte sur le Cameroun, pays censé organisé la CAN 2019. En effet, le Président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad n’a pas écarté l’option de confier l’organisation du championnat à un autre.  C’est Abidjan que le Président de la CAF a choisit pour envoyer un message fort aux autorités camerounaises.

Pour Ahmad Ahmad, il n’est pas question de revenir en arrière au sujet de l’augmentation du nombre de participants à la compétition. Sur ce point, Ahmad Ahmad est intransigeant et menace le pays censé accueillir la compétition.

Si le pays qui l’accueille (la CAN) n’arrive pas à l’organiser, nous trouverons un pays qui va l’organiser“, lance Ahmad Ahmad

Une déclaration qui vient mettre l’huile sur le feu. Le Cameroun qui a reçu un cahier de charges pour 16 équipes au départ mais devrait désormais organisé avec 24 équipes. Si le Président Ahmad confie que jusqu’à présent les autorités ont toujours soutenu qu’elles seront prêtes, il affirme qu’il n’y aura aucune négociation après la remise du rapport d’un cabinet indépendant qui permettra de confirmer si le Cameroun est prêt ou non à accueillir la compétition. On se rappelle il y a quelques mois, le Président Ahmad avertissait déjà que le Cameroun n’était pas prêt même si les autorités avait assuré le contraire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!