PARTAGER
Photo : ALEXANDER ZEMLIANICHENKO / POOL / AFP

À l’approche des élections présidentielles Russe, Vladimir Poutine a tenu à mettre en garde les Etats-Unis, d’une possible tentative d’ingérence. À quelques mois de la prochaine élection présidentielle Russe qui auront lieu au mois de mars prochain, Vladimir Poutine a décidé d’envoyer un message fort à la communauté internationale en annonçant sa décision de lutter contre l’ingérence des agences de renseignements étrangères dans la société civile et dans la politique russe.

Rappelant que les services de renseignements russes ont une grande responsabilité, Vladimir Poutine a appelé les responsables de la sécurité en Russie à renforcer les frontières internes et externes, afin de lutter contre toutes les menaces, telles qu’elles soient. Une déclaration qui vise clairement les Américains, bien que personne n’ait été nommé ici.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Vladimir Poutine fait de telles révélations. En effet, le 9 novembre dernier, à l’occasion d’une visite officielle dans la ville de Tchéliabinsk, à 1.500km de Moscou, le dirigeant Russe a assuré que les Américains (qu’il a délibérément nommé cette fois-ci) pourraient tenter de peser sur l’élection présidentielle russe via les Jeux olympiques d’Hiver de 2018 : « En réponse à notre supposée ingérence dans leur élection présidentielle, [les Américains] veulent perturber l’élection présidentielle russe » a-t-il ainsi déclaré, ajoutant que pour parvenir à ses fins, le gouvernement américain pourrait utiliser ses vastes connexions au sein du Comité international olympique (CIO). Une thèse étayée par Sergueï Riabkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères qui rappelle de son côté : « Nous avons l’habitude de l’ingérence américaine, nous vivons avec ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here