PARTAGER

Deux hommes de nationalité danoise ont été poignardés lors d’une attaque à l’arme blanche menée par un nigérien à Libreville, pendant qu’ils achetaient dans lieu très visité par les expatriés. L’auteur de cette l’attaque qualifiée de djihadiste par certains observateurs, très tôt identifié, a confié que les attaques de Trump contre les musulmans constituent le mobile de son geste.

Après, la Côte d’Ivoire, le Burkina-Faso et bien d’autres pays du continent, le Gabon a connu une attaque terroriste. Une première selon les autorités du pays notamment le ministre de défense Etienne Massard, qui a assuré que le gouvernement prendra des mesures urgentes pour mettre hors d’état de nuire l’auteur et ces éventuels complices.

Ces deux expatriés ont été hospitalisés et le nigérien auteur de l’acte pointe la reconnaissante récente de Jérusalem comme capitale de l’Israël par Trump.

Par ailleurs, une enquête a été ouverte par les autorités par connaître davantage les tenants et les aboutissants de cet acte qui relève d’une autre époque. Cette attaque, on le rappelle vient une fois encore lancer la récurrente question de la lutte contre le terrorisme en Afrique.

3 Commentaires

  1. « Une attaque terroriste » ? Et si c’était un passage à l’acte, comme cela semble apparaître sur votre article. Pourquoi tout de suite «attaque terroriste» ?
    « attaque terroriste, acte terroriste, attentat terroriste, etc…» : ce sont des termes mal définis, c’est de la vulgate pour justifier la violence d’Etat. Comment ce gouvernement qualifie-t-il « les attaques de Trump contre les musulmans» (mobile dudit acte) ou alors comment vous (buzz.lanouvelletribune.info) les qualifiez-vous ? Parce que nous vous lisons pour non seulement être informés mais aussi pour être enseignés.
    Posons-nous la même question sur les violences, massacres des populations africaines par les dictateurs, les massacres des migrants africains en mer méditerranéenne. Est-ce « terroriste» ou pas ?
    Nous ne justifions pas cet acte que nous condamnons mais pourquoi nos gouvernements se taisent face aux massacres des africains ?
    Et puis : « cet acte qui relève d’une autre époque.» ? On ne souhaite pas commenter cette affirmation, mais nous sollicitons une analyse plus approfondie de ce que vous nous rapportez.

    • Pourquoi tout de suite «attaque terroriste» ? Choisissons la définition d’un Président de la Répulique, patron d’un gouvernement (cela va sans dire):«L’attaque est de nature terroriste dès lors qu’il a été retrouvé un cadavre décapité avec des inscriptions.». Dans le cas que vous nous rapportez où est le «cadavre décapité avec des inscriptions.» ? Ce que nous ne souhaitons pas, mais simplement pour dire que les mots, faisons-en attention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.