PARTAGER

Le président Buhari est dans de beaux draps. Après que le budget de l’Etat exercice 2018 soit qualifié d’incohérent par les sénateurs, c’est celui d’un milliard de dollars alloué à la lutte contre les terroristes de la secte Boko Haram qui crée la polémique. En effet, cette somme qui sera puisée des fonds issus des excédents pétroliers, est affectée aux Etats et aux différents districts locaux.

Il faut dire que cette trouvaille du gouvernement Buhari ne reçoit pas l’assentiment de tous. Mieux les opposants (4 gouverneurs du pays) au régime n’ont pas hésité à exprimer leur désaccord. Pour eux, cette somme pourrait servir à régler des urgences sur le plan social. Ils envisagent également de porter l’affaire devant les juridictions compétentes du Nigéria.

Défendant le budget, le vice-président Yemi Osinbajo assure que ledit budget ne devrait pas seulement servir à lutter contre les terroristes mais aussi au renforcement de la sécurité sur toute l’étendue du territoire nigérian.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!