PARTAGER
Photo: MAXPPP / FRANCEINFO

La France est sous le choc. En effet,  une exposition dans un musée à Berlin, dénommé « le Musée des martyrs » est au coeur d’une vive polémique depuis que l’un des terroristes du Bataclan a été identifié dans cette exposition qui célèbre des personnages comme Martin Luther King ou encore Socrate. Plusieurs voix s’élèvent en France et critique  la présence d’Ismaël Omar Mostefaï, l’un des terroristes du Bataclan en novembre 2015. Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan a critiqué cette « injure aux victimes de l’islamisme ».

Il faut souligner qu’en dehors du terroriste du Bataclan, d’autres figures comme le chef du commando du 11 Septembre 2001, l’égyptien Mohammed Atta, mais aussi les auteurs des attentats suicides en mars 2016 à Bruxelle. Ricarda Ciontos, responsable de l’association qui a installé l’expo, explique que les artistes ont voulu étendre le concept du “martyr”. Du côté de l’Ambassade de France en allemagne, c’est la grande désolation.

Pour Me Alain Jakubowicz, ancien président de la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme, « les artistes devraient aussi penser à être responsables. Cette idée de labéliser comme martyrs les terroristes du Bataclan est insupportable ».

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here