PARTAGER

Après les accusations de viols par des prêtres au Chili, le Vatican a décidé de réagir. Suite à sa visite en Amérique du Sud, et plus particulièrement au Chili, le Vatican a décidé d’enquêter sur les soupçons d’abus de la part de prêtres sur plusieurs enfants, envoyant notamment sur place, l’archevêque enquêteur Charles Scicluna, de Malte. Peu convaincu en premier lieu, le pape François, après avoir dénoncé des mensonges, s’est excusé quelques temps plus tard, écoutant notamment ce qu’avaient à dire les nombreuses victimes.

Selon certaines accusations, un évêque, Mgs Barros, aurait en fait caché un prêtre violeur. Si, celui-ci n’a jamais participé à quelconques attouchements, il aurait cependant clairement vu Fernando Karadima, le fameux prêtre, agresser de jeunes garçons. Ce même Karadima est notamment soupçonné d’agressions sexuelles depuis le début des années 1980.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here