PARTAGER

Aujourd’hui, il est primordial de faire de plus en plus attention à notre alimentation. D’ailleurs, les grandes enseignes ne s’y trompent pas et surfent sur la vague puisque les étalages bio sont en train de prendre de plus en plus de place. Cependant, certains produits restent tout de même assez dangereux pour notre santé, c’est notamment le cas des céréales et autres barres chocolatées, produits qualifiés « d’ultra-transformés » par le docteur Anthony Fardet.

Ce terme nouveau désigne en fait les aliments fractionnés et combinés avec de nombreux produits industriels pas vraiment bons pour notre santé. Ne ressemblant plus à rien une fois qu’ils ont été une première fois transformés, l’industrie agro alimentaire utilise ensuite une technique visant à redonner goût, couleur et texture à un aliment qui sera par la suite, mis en vente. En effet, le visuel étant important, les entreprises ne lésinent pas sur les moyens afin de donner un aspect plus correct à leurs produits, quitte à berner le consommateur.

Source de sucres rapides et de matière grasse, ces produits sont ainsi considérés comme étant “vides”. En effet, les composés bio-actifs protecteurs comme les fibres, les vitamines ou encore les minéraux sont totalement absents. Pire encore, en plus de ne rien nous apporter au niveau nutritionnel, ces produits sont relativement dangereux pour notre santé puisqu’une trop forte consommation de ces aliments ultra-transformés peut effectivement causer des maladies comme le diabète, voire même des cancers. Une situation alarmante pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui estime d’ailleurs que d’ici à 2030, le diabète pourrait devenir la septième cause de mortalité dans le monde.

Comment remédier à un tel phénomène ? Selon le docteur Fardet, il faut notamment instruire le consommateur. En effet, nous ne sommes pas assez éduqués en matière de nutrition. Les marques usant et abusant de leur pouvoir, il est très facile de se faire avoir en achetant un produit de mauvaise qualité, présenté comme étant excellent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here