PARTAGER

Au Burkina Faso, un faux médecin exerçant depuis 2003, vient d’être épinglé par la justice. Une tromperie qui aurait pu coûter cher. En effet, depuis 2003, un homme exerçait la médecine, et ce, de manière totalement illégale. Après s’être rendu compte de la supercherie, c’est l’ordre des médecins du Burkina qui a amené cette affaire face à la justice.

Assurant être titulaire d’une certification de médecine, l’individu s’est vite confronté à la dure réalité. En effet, le docteur Charlemagne Ouedraogo, président de l’ordre des médecins a assuré face à la justice qu’il n’y avait aucune trace de l’individu en question, que ce soit dans les registres physiques ou électroniques.

Si 12 mois de prison ferme étaient requis contre lui, l’homme s’en sortira finalement avec 24 mois de prison avec sursis.

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.