PARTAGER

Au Ghana, la police a sollicité le concours des populations pour arrêter des prisonniers qui se sont évadés après une attaque de leur centre pénitentier. Les assaillants grâce à qui ils ont été libérés n’ont pas encore été identifiés. 

Pour l’heure la police affirme que l’attaque visait clairement à libérer les individus. Les faits se sont déroulés au quartier général du district de police de Kwabenya. Dans l’attaque un gardien a été gravement blessé. Il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

En tout six ghanéens et un nigérian ont pris la fuite. Les 7 individus étaient liés et avaient précédemment participer à un braquage armé avant d’être arrêtés. Les populations ghanéennes dénoncent depuis quelque temps l’insécurité qui règne en maître au Ghana.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here