PARTAGER
TRUMP INTERNATIONAL HOTEL WASHINGTON, DC

Face aux récentes déclarations du président Trump, de nombreuses personnes ont haussé le ton. Les récentes déclarations de Donald Trump concernant Haïti et certains pays d’Afrique, qu’il a qualifié de « pays de merde », font toujours autant jaser. Ainsi, en plus des officiels qui demandent des comptes au président américain, de nombreux artistes, célébrités et inconnus ont haussé le ton.

Résultat, samedi soir, un artiste répondant au nom de Robin Bell a projeté sur la façade du Trump International Hotel de Washington, le mot “shithole” – “trou du cul“, (traduction en français). Un acte qu’il a lui-même qualifié de « résistance » face à un être qui n’a de cesse de diviser. D’ailleurs, cela aura surement plu à Jack Lang, ancien ministre de la Culture française, qui a récemment déclaré avoir envie que les gens crient dans le monde entier: ‘président de merde‘, tel un signe de ralliement contre ce personnage “humiliant et offensant“.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!