PARTAGER
Joseph Kabila, Président de la RDC

Le général John Numbi pourrait effectivement revenir à Kinshasa. Un retour qui pose beaucoup de questions. Le retour du général John Numbi dans les rues de Kinshasa, fait trembler toute la capitale de la République Démocratique du Conga. En effet, même si il a été depuis blanchi par la justice, l’homme reste le principal suspect dans l’enquête portant sur l’assassinat en 2010, de Floribert Chebeya, grande figure de la société civile, et son adjoint, Fidèle Bazana.

Proche du président Kabila, qui l’a d’ailleurs décoré en 2017, le général John Numbi est un homme d’envergure, au réseau long comme le bras et surtout qui inquiète, notamment en ces temps de marches contre le pouvoir en place. Appeurés, des activistes luttant en faveur du respect des droits de l’homme, estiment d’ailleurs que les répressions en cours sont signées de sa main. Celui-ci aurait en fait mis en place un « commandement parallèle », qui agirait à l’encontre de la société. Des accusations dont il a déjà fait part en 2016, lors des graves répressions ayant eu lieu dans l’ex-Katanga… Accusations corroborées par l’Union européenne elle-même, qui a d’ailleurs décidé de le sanctionner.

La veuve de Floribert Chebeya, activiste assassiné il y a de ça sept ans, s’est bien évidemment indignée de ce retour, ayant elle aussi, peur pour la population congolaise. Celle pour qui la place du général Numbi est « en prison », estime que celui-ci pourrait une nouvelle fois faire régner une forme de terreur. Assurant avoir véritablement peur de son retour, celle-ci estime qu’il pourrait très bien reprendre les armes afin de lutter contre ceux qui osent se lever afin de dire non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here