PARTAGER

Exclue des prochains Jeux Olympiques d’hiver la Russie ne sera donc pas représentée à Pyongchang. Une décision qui a attristé Vladimir Poutine, qui n’a pas hésité à s’excuser de n’avoir pas pu protéger ses athlètes. C’est un fait, la Russie ne pourra participer aux prochaines Jeux olympiques d’hiver, ayant lieu à Pyongchang, en Corée du Sud. En effet, le pays est soupçonné d’avoir mis en place un système de dopage très élaboré. Résultat, le Comité International Olympique a décidé d’exclure les athlètes russes ayant été contrôlés positif ou qui sont soupçonnés de dopage. Le restant de la garde pourra cependant concourir mais uniquement sous bannière neutre.

Face à cette situation exceptionnelle, le président russe Vladimir Poutine a tenu à s’excuser auprès des athlètes, au cours d’un entretien face à la presse ayant eu lieu le 31 janvier. Regrettant que ceux-ci aient été pénalisés, il s’est dit désolé de ne pas avoir réussi à véritablement les protéger, fustigeant le fait que le sport ait été mêlé à la politique.

Au cours de cette allocution, le chef du Kremlin en a également profité pour annoncer qu’une compétition allait spécialement être mise en place pour les athlètes qui ne peuvent participer aux prochains JO d’hiver. Des sanctions qui concernent également les athlètes paralympiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here