PARTAGER
Photo: Reuters

Depuis minuit, les tchadiens n’ont plus accès à internet, ceci avant des manifestations de la société civile prévues pour ce jeudi. Une situation déplorée par plus d’un. Plusieurs tchadiens se sont réunis au sein des organisations de la société civile pour exprimer ce jeudi leur mécontentement contre la hausse du prix du carburant, contre la cherté de la vie, la coupure des indemnités et le non-paiement de salaire à certains agents de l’Etat.

Sont concernées par ces manifestations, dix arrondissements de la capitale tchadienne N’djaména. Ces mouvements de protestation interviennent après la grève des transporteurs. Selon les recoupements, la capitale est restée sous tension et les écoles sont restées fermées, même au moment où nous mettons sous presse cette information.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here