PARTAGER
Le Saint-Sépulcre, Photo: Gali TIBBON / AFP

Face au nouveau projet de loi du gouvernement israélien, la communauté orthodoxe a décidé de réagir. Le nouveau projet fiscal du gouvernement israélien fait énormément parler. En effet, le gouvernement envisage de mettre en place une collecte d’impôts sur les propriétés des églises considérées comme étant des « églises commerciales ». Résultat, le Saint-Sépulcre, église considérée comme étant le site le plus saint du christianisme puisque le corps de Jésus y aurait été déposé, est directement visé par cette nouvelle réforme.

Un projet de loi qui passe donc très mal au sein du christianisme, qui hurle à la persécution. En effet, selon certains responsables orthodoxes, les droits des chrétiens en Terre Sainte, sont très souvent violé. De fait, des tensions dans la communication entre la communauté chrétienne et les autorités locales s’en ressentent. Résultat, la communauté a décidé d’une mesure absolument incroyable puisque l’église du Saint-Sépulcre est fermée depuis le 25 février pour une durée encore inconnue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!