PARTAGER
Photo: Youtube

Ce vendredi, la Chine est entré de plein pied dans une nouvelle année. Comme les années antérieures, le gala qu’organise la chaîne nationale, la CCTV a eu lieu. Mais la représentation de cette année au cours de ce gala qui a la plus grande audience sur la planète selon les statistiques a essuyé beaucoup de critiques sur le géant du réseau social chinois Weibo. Mais ce vendredi déjà, certains articles et commentaires critiques ont été effacés.

Pour de nombreux téléspectateurs, c’est plutôt un message raciste qui transparaît dans la représentation de cette année. Les arguments avancés par les organisateurs qui se défendent et rejettent les accusations racistes, n’ont pas réussi à convaincre ceux qui ne l’ont pas apprécié. Notons que la représentation de cette année était consacrée à la coopération Afrique-Chine.

Des parties de la représentation qui choquent

Le message véhiculée dans la représentation de cette année au cours du gala n’a pas été vu d’un bon œil provoquant la colère des internautes qui sont allés jusqu’à affirmer que ça donne l’impression de vivre au siècle dernier. Plusieurs parties du sketch ont suscité une vague de critiques sur les réseaux sociaux avec des commentaires durs. Il y a par exemple le passage d’une femme chinoise peinte en noir avec des fesses gigantesques qui vante les réalisations de la Chine en Afrique ou encore celui d’un acteur noir habillé en costume de singe avec des bagages au dos. Des internautes sont allés jusqu’à faire la comparaison entre cette représentation et celle d’un américain qui se fait passer pour un chinois mais qui cite des expressions de Trump.

Si un Américain blanc peint en jaune, dit qu’il aime les Etats-Unis et récite quelques citations de Trump tout en tirant ses yeux, comment vous sentiriez-vous ?”, écrit un internaute.

Ce n’est pas la première fois que le Chine est accusé de racisme. Il y a quelques mois une publicité de détergent avait créé la polémique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!