PARTAGER

Les consommateurs d’eau minérale risquent de réfléchir par deux fois avant de continuer à en prendre. En effet, une récente étude dont les résultats ont été publiés seulement hier, mercredi 14 Mars donne à réfléchir. Selon les résultats, des particules de plastiques de très petites tailles ont été découvertes dans 93% des échantillons testés de plusieurs marques dont Aqua, Aquafina, Dasani, Evian, Nestlé Pure Life et San Pellegrino.

Pour l’instant,  les auteurs de l’étude n’ont pas pu déterminé les incidences sur la santé des particules découvertes. Mais pour Sherri Mason, enseignante à l’université de l’État de New York à Fredonia et responsable de l’équipe de chercheurs, ces particules pourraient provenir du processus d’embouteillage.

Notons que pour cette étude, ce sont plus de 250 bouteilles qui ont été testés dans neufs pays parmi lesquels le Liban, l’Inde et les États-Unis. Des voix ont commencé par s’élever après la publication de ces résultats. Pour la responsable d’une ONG spécialisée dans la lutte contre la pollution des océans, Jacqueline Savitz, les résultats de cette étude viennent renforcer la thèse de réduire la production des eaux minérales en plastiques.

Il est plus urgent que jamais aujourd’hui de faire en sorte que les bouteilles d’eau en plastique soient du passé“, a-t-elle ajouté

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here