PARTAGER

Des proches de l’opposant Jean Ping se sont entretenus ce mercredi avec le ministre de l’Intérieur gabonais Lambert Matha pour la première fois depuis la présidentielle de 2016. C’est la première fois que les membres de l’opposition et le pouvoir se sont rencontrés dans le but de discuter sur les prochaines échéances électorales. Étaient présents à cette rencontre, le  président du parti d’opposition Union nationale (UN), Zacharie Myboto, le secrétaire général du parti Rassemblement Héritage et Modernité (RHM), Michel Menga, ainsi que le président des Démocrates, Guy Nzouba-Ndama.

L’UN, le RHM et les Démocrates sont des partis politiques proches de Jean Ping, qui réclame toujours sa victoire volée lors du scrutin présidentielle de 2016. Dans l’ensemble, ces formations politiques ont exprimé leur désir de prendre part aux élections législatives prévues pour avril prochain. Quant à leur mentor Jean Ping, il n’a  pas encore fait de déclaration sur la question.

Plusieurs analystes estiment qu’il n’a pas le choix, car son retrait pourrait fragiliser l’opposition et ceux qui ont des ambitions n’hésiteront pas à montrer leur vrai visage. Par ailleurs, il faut souligner que ces législatives initialement prévues pour décembre 2016 ont connu déjà deux reports.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!