PARTAGER
Fred Matiang'i , ministre de l'intérieur kényan

C’est une décision qui pourrait surprendre plus d’un. En effet, la justice Kényane vient de démontrer une nouvelle fois son indépendance en condamnant le ministre de l’intérieur Fred Matiang’i et deux collaborateurs à payer une amende de 2000$. C’est la décision prise par un juge Kenyan qui a pris en considération le traitement inhumain infligé à l’opposant de l’aéroport de Nairobi  jusqu’à Dubaï.

En dehors du ministre de l’intérieur, le chef de la police Joseph Boinett et le chef de l’immigration Gordon Kihalangwa devaient eux aussi  comparaître devant la haute cour mais ils ont nié toute participation dans cette affaire, dont laquelle les droits de l’homme ont été violés.

A en croire le juge George Udunga, les concernés devront payés l’amende de leurs propres salaires. Plusieurs observateurs dans leur analyse soutiennent que cette affaire sera reprise par les organisations internationales de défense des droits de l’homme. Forcé de quitter le Kenya, l’opposant assure avoir été torturé presque par des hommes lourdement armés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.