PARTAGER

Aucun acte de corruption ne restera impuni au Nigéria a fait savoir Laolu Akande, l’assistant principal du vice-président Yemi Osinbajo. Nul ne peut détourner l’argent du Nigéria et prétendre à un sommeil paisible a-t-il  fait savoir aux médias.

Les nigérians n’oublieront pas les nuisances causées à l’économie du pays par des actes de corruption du régime du président Jonathan.

Point par point, il soutient qu’on ne peut pas passer sous silence des détournements de fonds publics. Il révèle l’affaire de l’ex-première dame qui aurait réclamé ouvertement plus de 171 millions de dollars dans ses comptes. A cela, il a ajouté la découverte de 43 millions de dollars en espèces dans un appartement à Ikoyi, des faits que les nigérians ne peuvent oublier de sitôt.

Par ailleurs, il a mentionné que des poursuites sont en cours contre les assassins de l’économie nigériane. Des tribunaux spéciaux ont été crées pour connaître ces procès sur la corruption et d’autres infractions pénales. Il rassure que des avocats techniquement compétents et moralement intègres se sont portés volontaires pour suivre de près ce dossier. Personne ne peut dissuader l’administration Buhari de poursuivre ces affaires jusqu’à leur terme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.