PARTAGER
Joseph Kabila, Président de la RDC

Le président Joseph Kabila a décidé d’augmenter les impôts et taxes dans le secteur des mines du pays. Une réforme qui crée des grincements de dents dans les rangs des entreprises qui opèrent dans ledit secteur. C’est à la faveur d’une rencontre qui aura lieu ce mardi 6 mars 2018 que le président Joseph Kabila  va annoncer aux entreprises la nouvelle réforme fiscale dont l’implication serait l’augmentation des impôts et taxes que doivent désormais payer ces sociétés.

Pour certains patrons d’entreprises du secteur, cette nouvelle trouvaille des dirigeants va étouffer le secteur économique en pleine déconfiture du fait de la crise sociopolitique qui sévit dans le pays depuis des années avec son lot de d’intimidation, d’arrestation et d’assassinat.

A l’annonce de cette réforme, on estime dans certains milieux intellectuels du pays et même au-delà que cette réforme ne va pas profiter au peuple congolais. La décision des pouvoirs publics d’augmenter ces impôts serait une pure distraction économique, assure-t-on, avant de demander ce que ces autorités feront  des conditions de traitement des mineurs et des activités connexes y liées.

Augmenter les impôts en soi n’est pas mauvais, estiment certains observateurs,  mais il va falloir revoir entièrement le secteur, le cadre juridique. Toute chose qui pourrait diminuer  la corruption, les pratiques inégalitaires, et les actes illicites qui ont cours dans le secteur depuis plus de 40 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!