PARTAGER

Selon le président turc, Recep Tayyip Erdogan, le monde serait à l’aube d’une troisième Guerre Mondiale. Sommes-nous à l’aube d’une troisième Guerre Mondiale ? Selon Erdogan, la réponse est oui. En effet selon le chef d’État turc, le déploiement d’une vingtaine de bases militaires américaines en Syrie serait un message directement envoyé par Washington à Ankara et Téhéran.

«En effet, cela veut dire la troisième Guerre Mondiale. Nous partageons une frontière commune avec la Syrie. Est-ce que les États-Unis ou les pays de la coalition en possèdent une eux aussi?», s’est-il d’ailleurs interrogé au cours d’une session parlementaire. Il faut dire que les relations entre les États-Unis et la Turquie ne sont pas au beau fixe.

En effet, le soutien militaire apporté par Washington à la milice kurde Unités de protection du peuple kurde (YPG), milice qualifiée de terroriste par Erdogan, aura été de trop pour Ankara. Ainsi, la Turquie n’a pas hésité à lancer l’opération militaire “Rameau d’Olivier”, opération ayant eu lieu dans la région d’Afrine, fissurant encore un peu plus un équilibre géopolitique déjà bien en danger puisque le fossé entre l’Occident et la coalition formée par la Russie et la Turquie notamment, s’est encore un peu plus agrandi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here