PARTAGER

Les révélations autour des pratiques douteuses de Facebook s’enchaînent et plongent le réseau social un peu plus dans la tourmente. Un nouveau scandale en vue pour Facebook ? En effet, après que l’entreprise Cambridge Analytica ait volé les données personnelles de 50 millions de personnes afin de les revendre à prix d’or à des entreprises souhaitant faire un peu de publicité ultra ciblée, de nouvelles révélations viennent jeter le doute sur le réseau social. En effet, selon Dylan McKay, un utilisateur néo-zélandais, Facebook enregistrerait nos appels téléphoniques et nos SMS.

Et pour cause, après avoir téléchargé l’historique de ses données, ce jeune homme s’est aperçu de quelques éléments plutôt… Troublants. Ainsi, à côté d’éléments en rapport avec nos photos, vidéos ou statut, celui-ci s’est rendu compte que le réseau social a conservé l’historique de ses textos et appels téléphoniques, sur une période s’étalant de novembre 2016 à juillet 2017. 

Afin de s’assurer que ces déclarations n’étaient pas pipées, des journalistes travaillant pour le site web 01net.com ont décidé d’eux aussi, tenter l’expérience. Résultat, il s’avère que cette histoire est véridique : date et heures des appels ou textos, numéros du correspondant, durée de l’appel… Bref, tout a été enregistré à l’insu de l’utilisateur. Or, ces enregistrements sont limités dans le temps ! Il est sans doute probable que, afin d’éviter une énorme polémique Facebook ait décidé de changer ses paramètres de confidentialités. Enfin, il est à noter que cela ne concerne pas les propriétaires d’iPhone puisque visiblement, Facebook s’est limité aux smartphones Android.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.