PARTAGER

Chaque humain possède un style propre d’alimentation. Ainsi, pendant que certains mangent un peu de tout, d’autres préfèrent se limiter aux espèces végétales. Un mode de vie qui n’est pas apprécié de tous, mais qui pour ses adeptes semble être la meilleure manière de s’alimenter.« Le végétalien, c’est celui qui s’abstient de consommer de la chair, c’est-à-dire de la matière organique provenant d’abats », nous déclare Nesta Makaya, employée d’un restaurant végétalien sis à Vêdoko à Cotonou.

Donc, lorsque vous décidez d’être végétalien, vous devez renoncer au goût de toute viande et chair animale comme le poulet, le mouton, le bœuf, l’œuf, les produits de mer et autres, également tout produit d’origine animale ainsi que les bouillons de cube, sel etc., nous explique t-elle. Si plusieurs personnes optent pour ce mode de vie, c’est pour bien des raisons. Pour certains comme Makaya, être végétalien permet à l’être humain d’éviter plusieurs maladies. Il s’agit des maladies comme le diabète, l’hypertension, l’obésité qui sont dues à la consommation de viandes, de sucre et autres ».

Cette assertion n’est pas partagée par Charlotte Houadatode, stagiaire dans ce restaurant végétalien, qui avance : « être végétalien n’est pas synonyme d’éviter totalement ces maladies ». Pour elle, tout dépend de comment chacun régularise son alimentation. Dans cette même veine, un zémidjan surpris chez une vendeuse à la sauvette au niveau du carrefour ‘’la vie’’, nous déclare que tous ceux qui mangent de la viande ne souffrent pas de ces maladies. Il ne pense d’ailleurs pas renoncer à son mode de vie. Aussi, sied-il de noter que le mode de vie des végétaliens semble être très facile selon les dires de Nesta Makaya.

Elle martèle qu’à la place des viandes, « on peut prendre du soja ou des champignons, naturels et dépourvus de produits chimiques qu’on administre à certains animaux pour une croissance rapide ».

Et si tout le monde mutait vers le Végétalisme ?

Si ce mode d’alimentation peut permettre d’éviter beaucoup de maladies à l’homme, pourquoi ne pas s’y conformer ? La réponse du conducteur de taxi-moto est catégorique : « non ». Charlotte Houadatode n’en dit pas moins. Elle affirme que ça serait difficile voire impossible, puisqu’elle a vu plusieurs personnes s’y essayer mais finir par rebrousser chemin. Nesta Makaya quant à elle est optimiste, car affirme-t-elle, « j’ai vu plusieurs personnes devenir végétaliennes sans grande difficulté, moi par exemple je ne suis pas née végétalienne… Les médecins conseillent d’ailleurs ce mode d’alimentation aux patients souffrant de maladies dues à la consommation alimentaire »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!