PARTAGER

Le coup d’envoi de la 8e édition du tournoi international des centres de formation de football, a été donné ce lundi 2 avril 2018 au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, par le ministre de l’Energie Jean-Claude Houssou. Et déjà les équipes béninoises ont connu de diverses fortunes. 12 centres de formation venus de six pays prennent part depuis hier à la 8e édition du tournoi des centres de formation de football (Tic2f).

En l’absence du ministre des Sports Oswald Homéky, c’est son homologue de l’Energie qui a lancé officiellement cette compétition après une cérémonie fort simple d’ouverture. Suite au défilé des différentes délégations, le délégué général du tournoi Mounirou Daouda a salué la présence des différentes délégations et le gouvernement béninois. Il a expliqué que le sport c’est le développement… et que c’est un plaisir de voir ces jeunes s’amuser.

Magloire Oké le président de l’USS Kraké et promoteur de centre de formation, s’est désolé du fait que les dirigeants du football ne fassent pas du football une priorité. Il a déploré que la fédération béninoise de football n’ait organisé un championnat de jeunes. Pour le ministre de l’Energie Jean-Claude Houssou représentant du ministre des sports, cette initiative entre dans le sens de la vision du gouvernement de révéler le Bénin au monde.

Cefès commence mal

Le match officiel d’ouverture a opposé Aspa d’Abomey à Fc Heart du Nigeria. Dans ce match plaisant avec beaucoup d’initiatives des deux côtés, l’efficacité a fui les attaquants jusqu’à la fin de la première partie. La seconde période a été aussi une partie de plaisir où les jeunes joueurs ont montré une bonne palette technique, même si il y a eu des hésitations et de mauvais choix dans les derniers gestes. Le seul but de cette rencontre sera marqué par Aminu Ma’aruf, après une belle action collective de l’équipe nigériane.

Aspa perd donc cette rencontre (0-1), mais devrait récupérer les trois points de la rencontre. Ceci, parce que la délégation nigériane est venue au Bénin sans les passeports et cartes d’identité de ses joueurs. Les joueurs n’ont présenté que leurs cartes du centre. Ayant déjà effectué le déplacement, les organisateurs ont permis à l’équipe de participer au tournoi tout en considérant qu’elle est forfait.

De son côté, avant le match officiel d’ouverture, Cefès du Bénin s’est fait battre par Lizzy du Ghana (2-4), au bout d’un match émaillé de quelques erreurs d’arbitrage. Le dernier représentant du Bénin à ce tournoi a bien effectué sa rentrée dans la compétition. Logé dans le groupe A, Académie Joseph Poté (Apj) a battu dans la matinée d’hier, Mbarakou du Mali (2-0).

A noter que les deux équipes ont été réparties dans deux poules, et que le tirage au sort a eu lieu le dimanche 1er avril 2018 au Stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou. La compétition prend fin le dimanche 9 avril 2018. Le premier match de la journée d’hier entre Sunsel du Nigéria et du Rising du Ghana, est lui reporté.

Les résultats de la première journée

Groupe A

Sunsel (Nigeria) # Rising (Ghana) reporté

Cefak (Togo) # San Pedro (Côte d’Ivoire) 0-2

Apj (Bénin) # Mbarakou (Mali) 2-0

Groupe B

CEA Fa (Cote d’Ivoire) # Étoile du mande (Mali) 1-0

Cefes (Bénin) # Lizzy Sport (Ghana) 2-4

Aspa (Bénin) # Fc Hearts (Nigeria) 0-1

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.