PARTAGER
Photo : AFP/THOMAS SAMSON

En France, le Conseil d’État a décidé de valider le rejet de la naturalisation d’une femme d’origine algérienne, qui a refusé de serrer la main d’un représentant de l’État. En France, une femme d’origine algérienne était sur le point de se faire naturaliser. Or, celle-ci a refusé de serrer la main d’un haut responsable de l’état, à savoir un représentant préfectoral, lors de sa cérémonie de remise officielle de nationalité. Saisie, le Conseil d’État, la plus haute juridiction administrative, a donc statué sur le dossier de cette femme mariée à un Français de 2010.

Invoquant ses convictions religieuses afin de ne pas serrer la main du représentant préfectoral, celle-ci n’a finalement pas su convaincre les autorités qui ont rejeté sa naturalisation estimant notamment que ce geste déplacé pouvait être comparé à de la non-assimilation à la communauté française.

Selon l’article 21-4 du code civil, « le gouvernement peut s’opposer […] pour indignité ou défaut d’assimilation autre que linguistique à l’acquisition de la nationalité française par le conjoint étranger dans un délai de deux ans ». Résultat, le Conseil a décidé de valider le rejet de la naturalisation de cette jeune femme.

7 Commentaires

  1. Commenter :ce comportement se verifie en Afrique ocidentale principalement au Benin dans les villages où une femme mariée ne peut en aucun cas serrer la main à un autre mari donc la decision de non naturalisation est-si-quoi -non.

  2. Pour moi les responsables français ont bien fait de pas naturaliser l’algérienne le geste qu’ elle a fait me donne l’impression que la radicalisation est proche

  3. Les Français sont libres de donner leur nationalité à qui ils veulent, vous ne les verrez jamais aller en Algérie demander la nationalité algérienne.

    • La France fait bien de lui refuser la naturalisation. Le geste de cette Algérienne, montre qu’elle ne respectera pas les valeurs de son pays d’adoption. La France n’est pas Canada.

  4. que les officiels francais sont qand öeöe gonfles. Serrer la main est un geste social qui ne saurait etre impose. Du Moment ou l’interesse evoque une Raison religieuse, cela devrait suffir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!