PARTAGER

Afin de justifier la guerre économique que se livrent Washington et Pékin, Donald Trump n’a pas hésité à accuser ses prédécesseurs. Une fois de plus, c’est via son canal de communication favori que le président américain Donald Trump a exprimé son plus grand pessimisme à l’égard de la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine.

Pire encore, selon lui, celle-ci serait perdue depuis longtemps, la faute à ses prédécesseurs qui n’ont rien fait afin de contrer la montée fulgurante de la seconde économie mondiale: «Nous ne sommes pas dans une guerre commerciale avec la Chine, cette guerre a été perdue il y a de nombreuses années par des personnes stupides ou incompétentes, des personnes représentant les États-Unis» a-t-il notamment posté.

En effet, Trump a une nouvelle fois sorti la carte du déficit commercial qui, selon lui, se situe à environ 500 milliards de dollars (375,2 milliards en réalité). Le vol de propriété intellectuelle – les entreprises chinoises acceptent de collaborer en échange de « formation » – ajouterait quelque 300 milliards de dollars supplémentaires. Une situation intenable donc.

Or, si les choses auraient effectivement pu s’arranger, les récentes décisions prises par Washington de surtaxer certains produits importés irritent. De fait, la Chine a décidé de répondre en taxant elle aussi des produits américains, très ciblés cette fois-ci, à savoir le soja, l’automobile et l’aéronautique. Ces produits pèsent très lourd dans la balance et cela ne devrait en rien arranger la balance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.