PARTAGER

Les préliminaires de la zone Bénin pour le compte de la 17e édition de la compétition internationale de langue chinoise, dénommée «Hanyu Qiao», ont pris fin samedi 7 avril 2018 au Centre culturel chinois de Cotonou, avec le sacre de Faccio Kpogbozan, qui sera le candidat du Bénin en juillet prochain en Chine.

Le représentant du Bénin en juillet prochain, à la phase finale de la 17e édition du concours «Hanyu Qiao» en Chine, est connu. Il a pour nom Faccio Kpogbozan. Le jeune étudiant béninois a décroché son titre de participation à cette compétition internationale de langue chinoise, à l’issue de la dernière étape au plan national qui s’est déroulée samedi 7 avril 2018. Elle a mis aux prises à la salle polyvalente du centre culturel chinois de Cotonou, six candidats dont trois béninois et trois nigérians, les plus méritants des cent trente huit candidats enregistrés à la présélection au Bénin. Guy-Arthur Adébola Oni, Temitipe Akinyemi, Faccio Kpogbozan, Oluklole Omomijo, Olink Adjahoungbo et Grâce Idika, ont chacun démontré leur connaissance de la langue et de la culture chinoise. Chacun d’eux est passé en deux temps devant un jury composé de Shen Lin, Zhang Bohui et de Wei Jun.

Le premier passage a été celui des question-réponses et de lecture de textes en mandarin. La seconde quant à elle, a été faite de narrations et de prestations artistiques. Elle a été la plus vivante, car chaque candidat a mis en jeu toutes ses potentialités pour se défendre. Les uns en solo, les autres en duo dans différentes disciplines dont le chant, la danse et les arts martiaux. C’est d’ailleurs ce qui, en plus de la maitrise de la langue chinoise, a valu plus de points à Faccio Kpogbozan. Après sa narration, l’heureux du jour a impressionné le jury et le public avec une chanson chinoise qu’il a exécuté en duo et de façon vivante, scénographie à l’appui. Ce fut du spectacle. Il lui reste maintenant à s’armer davantage pour assurer la lourde mission qu’est de défendre valablement les couleurs béninoises en juillet prochain en Chine, où la compétition sera plus rude avec une centaine de candidats, les meilleurs de chaque pays participant.

Au plan national, Faccio Kpogbozan est suivi de Olink Adjahoungbo et Guy-Arthur Adébola Oni du coté des Béninois. Quant aux Nigérians, c’est Temitipe Akinyemi qui est arrivée en tête. Seulement, elle n’aura pas la chance en Chine, car il a lieu au Nigéria cette phase nationale pour désigner le représentant Nigérian. Mais pour son rang au Bénin, elle a décroché, comme Faccio Kpogbozan, un ordinateur portatif à eux offert par l’ambassadeur de Chine près le Bénin, Peng Jing Tao. Par contre, le deuxième béninois a reçu son titre de voyage en Chine où il sera en tant qu’observateur.

Initié depuis 2002 par Hanban, Hanyu Qiao enregistre chaque année des milliers d’étudiants dans les phases nationales, et une centaine à la finale en Chine. C’est une compétition pour encourager les étudiants francophones qui apprennent la langue chinoise

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.