PARTAGER
Photo : Reuters/Czar Dancel

Aux Philippines, le président Rodrigo Duterte a la dent dure contre ceux qui le critiquent. Et pour cause, Giacomo Filibeck, secrétaire général adjoint du Parti des socialistes européens (PSE) a été refoulé à son arrivée à l’aéroport de Manille. 

Dans un premier temps l’homme politique a été arrêté par la police des frontières, interrogé avant d’être expulsé du pays. Il avait été invité par un parti philippin d’opposition à participer à un congrès dans le pays.

Dans le passé, le politicien européen avait critiqué, avec certains de ses collègues, les «assassinats extrajudiciaires» constatés dans le pays depuis l’appel du président Duterte à en finir avec la drogue. Son expulsion a provoqué l’ire des membres du parti philippin à l’origine de son invitation. Pour eux, c’est une énième démonstration de la dictature du pouvoir du président Duterte.

Le président philippin lui, n’a toujours pas officiellement répondu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here