PARTAGER

Après la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle en Sierra Léone, le perdant Samura Kamara a saisi la Cour suprême pour contester les résultats du scrutin. Dans son recours en date du 10 avril 2018, M Kamara a dénoncé des irrégularités dans l’organisation du second tour de la présidentielle. Pour lui, il y a eu bourrage d’urnes dans certains bureaux de vote. Un fait dont la commission électorale n’a pas tenu compte avant de proclamer les résultats selon lui.

Il demande donc à la Cour suprême  « d’ordonner l’exclusion du décompte des bureaux de vote où s’est produit (le) bourrage d’urnes », et d’invalider par la même occasion la victoire de son challenger Julius Maada Bio.

Il faut dire que le candidat malheureux a longtemps joué avec les nerfs du camp vainqueur avant de se décider. En effet, dès l’annonce des résultats du second tour de la présidentielle le 04 avril dernier,M Samura avait affirmé qu’il allait contester en justice la victoire de Julius Maada Bio. Mais quelques jours plus tard, le 07 avril plus précisément, il se rend chez Julius Maada Bio pour le féliciter.

 « Mon parti, l’APC, entend apporter le soutien nécessaire à votre gouvernement » avait-il déclaré.

Pour rappel,le nouveau président a déjà formé son gouvernement. Une équipe de 14 membres dont deux femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.