PARTAGER

En Suisse, une élue a obtenu gain de cause après s’être faite violemment insulter sur les réseaux sociaux. Les faits remontent au mois de décembre dernier. En effet, à cette époque, la députée PS de la ville de Genève, Amanda Galivanes, se faisait insulter sur les réseaux sociaux par un certain M.W, qui n’avait pas hésité à se moquer et poster des propos sexistes, accompagné d’une photo de la députée, suite à un débat sur le port du burkini.

Après avoir porté plainte, celle-ci vient en effet d’apprendre que l’auteur des actes ci-dessus mentionnés, venait d’être condamné par la justice, pour injures. Il a donc dû s’acquitter d’une amende immédiate de 540 francs suisses, accompagné d’une mise à l’épreuve d’une durée de trois ans et de 300 jours-amendes avec sursis. En outre, celui-ci devra également payer les frais de procédure, frais qui s’élèvent à environ 500 francs suisses.

Heureuse et visiblement rassurée, l’élue espère que cet épisode pourra servir de leçon à toutes les personnes souhaitant insulter sur les réseaux sociaux. Souvent attaquée de par sa position politique et son rang dans la ville de Genève, Amanda Gavilanes a assuré avoir appris à vivre avec ce lot d’insultes au quotidien, mais que cette fois-ci, la coupe était pleine. Assurant avoir trouvé énormément de soutien, celle-ci souhaite désormais oublier cet événement et se concentrer sur ce qui est important, à savoir le bien-être de sa ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here