PARTAGER
CRÉDITS : D.R.

Suite au bombardement de Damas, le président syrien Bachar el-Assad s’est déclaré plus déterminé que jamais à poursuivre sa lutte anti-terroristes. Dans la nuit du 13 au 14 avril, les Etats-Unis, la France et l’Angleterre frappaient Damas. En effet, les Alliés, certains d’avoir des preuves de l’utilisation d’arme chimique contre des civils à Douma, ont décidé de frapper fort, envoyant de fait un sacré message à la communauté internationale. Visiblement touché par ces bombardements, Bachar el-Assad, président syrien, s’est exprimé à ce sujet, assurant être plus déterminé que jamais à vouloir lutter contre le terrorisme, et ce, dans tous les coins du pays.

Les inspecteurs de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) envoyés sur place, ont quant à eux la ferme intention de mener à bien leur mission. Samedi prochain, ceux-ci se rendront de fait à Douma afin d’étudier le terrain et surtout de rendre leur rapport concernant une possible attaque chimique.

 Pour rappel, selon certaines ONG et personnes sur place, une attaque au chlore a en effet eu lieu, tuant de fait, 48 civils et faisant dans centaines de blessés.

3 Commentaires

  1. Symptôme d’une civilisation au crépuscule:
    l’enquête suit la sanction, l’accusateur constate seul les faits, les qualifie seul, leur applique une peine seul, désigne le bourreau qui frappe sans distinction civils et militaires (le supposé coupable en attendant le coupable confirmé après enquête?), le fondement de sa procédure (il représente par sa seule volonté l’humanité) ainsi juge et partie il incarne les nouvelles méthodes d’un système qu’il faut appeler? Par rapport aux valeurs démocratiques classiques, devons-nous appeler ces théories et comportements affichés par les plus hautes démocraties: le “despotisme démocratique” ou la “démocratie despotique” ?

  2. C’est toujours le même scénario en Irak en Libye. Qu attend la communauté internationale pour mettre un terme a la souffrance des Palestiniens tués chaque jour comme des mouches et dans l indifférence la plus totale? Que fait la France de Macron pour restaurer un État de droit en Libye où sarkosy a mis un bordel et fait couler encore des torrents de sang ?

  3. Pure injustice.
    On a meme pas attendu que la midi on de verification fasse son travail pour prouver Effectivement qu’il y a eu usage d’armes chomiques avant de se precipiter pour bombarder la syrie. Quel mandat de l’ONU les autorisent le faire ce bombardement?
    On assiste a un Iraq bis ici ou jamais on a pu prouder la possession d’armes de destruction massive a ce jour. Mais Sadam hussein a été pendu et le pays est instable depuis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here