PARTAGER

Sur le qui-vive, l’armée russe a en effet annoncé avoir détruit plusieurs cibles volantes, non-identifiées. En Syrie, tous les partis sont sur le pied de guerre, la moindre petite anomalie étant vite contrecarrée. Récemment, ce sont les Russes qui ont assuré que leur défense antiaérienne située à l’aéroport de Hmeimim a détruit plusieurs de petite taille objets volants, non identifiés.

Présent sur place, le chef de la base a assuré que ses hommes avaient effectivement effectué le travail, en détruisant complètement toutes les cibles, précisant qu’elles n’ont fait aucun dégât matériel, ni humain.

Une annonce qui intervient dans un contexte très tendu, après que la France, les Etats-Unis et l’Angleterre aient décidé de bombarder la ville de Damas dans la nuit du 13 au 14 avril, en réponse à la supposée attaque chimique de Douma, ayant fait 48 morts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!