PARTAGER

Les tensions entre l’Occident et la Russie n’ont rarement été aussi fortes. Récemment, Washington et Londres ont mis en cause la cyberactivité russe. Les tensions entre l’Occident et la Russie ne sont pas prêtes de retomber. En effet, un récent communiqué conjoint de Washington et Londres vient de paraître, communiqué dans lequel les deux capitales appellent à prendre garde à la cyberactivité malveillante de la Russie.

Ainsi, sur un ton visiblement « défensif », les États-Unis et la Grande-Bretagne ont appelé leurs alliés à se méfier et surtout à prendre les mesures nécessaires afin que les gouvernements, organisations sur secteur privé et les fournisseurs d’accès à internet prennent leurs précautions dans le but d’éviter un piratage informatique à grande échelle.

Un communiqué qui, s’il n’a comme vocation unique de nous mettre en garde, intervient tout de même dans un contexte relativement tendu. Outre les récents bombardements syriens opérés par la France, les États-Unis et la Grande-Bretagne, l’affaire Skripal et l’empoisonnement de cet ancien espion russe en Angleterre, pose énormément de questions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here