PARTAGER
Photo : Sputnik . Said Tsarnaev

Selon le président Tchétchène Kadyrov, c’est la France et sa formation qui sont à l’origine des déviances extrémistes du jeune homme reconnu comme étant de nationalité Tchétchène. Connu pour ses déclarations tapageuses, le président tchétchène Ramzan Kadyrov a récemment déclaré que la France était bel et bien responsable de l’attaque au couteau signée Daesh ayant eu lieu samedi soir dernier et ayant fait un mort et plusieurs blessés au niveau du quartier de l’Opéra, dans le IIe arrondissement de la capitale française.

Selon les informations recueillies après l’attentat, c’est Khamzat Azimov, ressortissant tchétchène qui serait à l’origine de cette attaque. Résultat, la petite République de Tchétchénie a très vite été pointée du doigt. Une drôle d’idée selon le président Kadyrov qui a tenu prendre ses distances avec ses accusations.

Des accusations contre la France

Afin d’accentuer son propos, ce dernier a notamment assuré que le passeport tchétchène du jeune homme, obtenu à l’âge de 14 ans n’était plus valable car non renouvelé. Légalement Français, c’est donc Paris qui porte la responsabilité du fait que Khamzat Azimov ait choisi la voie de l’extrémisme.

Enfin, après avoir présenté ses condoléances à la famille de ce dernier, le président Tchétchène a assuré que la formation et la culture française étaient la base de cet acte. Une formation et une culture bien différente de ce qui se fait en Tchétchénie, un environnement qui toujours selon Kadyrov, aurait été plus adapté à celui qui a prêté allégeance à l’Etat Islamique puisque son destin aurait été “tout autre”.

2 Commentaires

  1. Non mais ce mec n’a qu’à récupérer tous ces ressortissants avant avant qu’ils ne soit corrompus par autres cultures. Personne n’a de aux de s’expatrier. Non mais… Il se prend pour qui ?

    • Non mais Dabiré c’est toi qui ne comprend rien de cette histoire… Ce petit a grandi en France et dans l’environement français…comme beaucoup d’autres que la France a eduqué. kadyrov se prend justement pour le president de la Tchétchénie…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!