PARTAGER
Didier Reynders, ministre des affaires étrangères belge

Les propos de l’ambassadrice d’Israël(à lire ici) après les événements tragiques de Gaza ne passent pas en Belgique. Le ministre des affaires étrangères, M. Didier Reynders a vivement réagi et a convoqué l’ambassadrice pour obtenir des explications. Mme Simona Frankel ne s’attendait sûrement pas à cette réaction après ses propos sur les personnes tuées par l’armée israélienne à la frontière entre Israël et Gaza. Répondant à des questions d’un journaliste elle avait qualifié les personnes tuées de terroristes. Affirmant regretté les morts de personnes, “même s’il s’agit de terroristes”.

Il y a des limites selon le ministre Reynders

Pour le ministre belge des affaires étrangères, cette déclaration est plutôt malvenue. “On peut entendre beaucoup de choses, mais il y a des limites. Dire que toutes les personnes tuées étaient des terroristes, cela dépasse l’entendement.” a-t-il affirmé. Rappelant que parmi les victimes il y a des enfants, il a déploré l’amalgame de l’ambassadrice.

Pour rappel, des enfants, mais également des journalistes ont été tués, certains blessés. Si le ministre a également dénoncé le Hamas qui pousse ses soutiens vers la frontière, il a convoqué l’ambassadrice pour lui faire part du nécessaire respect par Israël du droit de manifestation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!