PARTAGER
Photo: Maréchal Haftar

En Libye, le maréchal Haftar a décidé de lancer l’assaut sur la vile de Derna, dernier bastion terroriste dans l’est du pays. Localisée à plus de 1,000 kilomètres de la capitale Libyenne, la ville de Derna est aujourd’hui entre les mains de milices islamistes et djihadistes. Une situation inacceptable pour le maréchal Haftar qui a demandé à ses troupes d’agir dans le but de récupérer la localité. Résultat, le 7 mai dernier, une offensive a en effet été lancée afin de reprendre le contrôle de la ville.

Selon Haftar, des bombardements auraient ainsi eu lieu, visant notamment les bastions terroristes.

Derna, tout un symbole

Une situation qui s’est subitement emballée puisqu’il y a encore quelques semaines, le dialogue semblait être de mise. Or, cela n’aurait rien donné puisque les négociations pour une paix durable semblent être dans une impasse. Ainsi, quasiment quatre ans après que le maréchal Haftar ait décidé de lancer une grande contre-offensive visant à libérer la Libye du joug islamiste, ce dernier a ordonné la récupération de Derna, dernière localité qui échappe à son contrôle dans l’est du pays.

Un signe que celui-ci semble d’ailleurs aller bien mieux. En effet, il y a quelques semaines, les médias libyens faisaient état de graves problèmes de santé, certains assurant même qu’il était décédé après avoir été hospitalisé durant de longues semaines en France. Visiblement, celui-ci semble être en forme puisqu’il se tenait droit, debout et marchait même sans assistance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!