PARTAGER

L’Organisation des Nations Unies a décidé de réagir après que des militaires israéliens aient décidé de tirer à balles réelles sur des manifestants palestiniens. Le 30 mars dernier, des soldats israéliens tiraient à balles réelles sur des militants palestiniens qui manifestaient alors contre l’ouverture de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem. Très vite, des affrontements éclatent et 60 personnes trouveront la mort tandis que 2400 autres seront blessées.

Face à cet événement, la communauté internationale a décidé de hausser le ton, de nombreux chefs d’Etat condamnant les agissements d’Israël. Dans ce contexte ultra-tendu, l’ONU a également décidé de réagir en adoptant une résolution visant à envoyer une équipe internationale à Gaza, afin d’enquêter sur la répression effectuée par l’Etat hébreu. Une résolution bien évidemment rejetée par Israël. En effet, le ministère israélien des Affaires étrangères a très vite réagi via un communiqué de presse dans lequel il était expliqué que l’ONU était un organe à majorité anti-israélienne.

C’est le Pakistan qui, au nom de l’Organisation de la coopération islamique, a proposé vendredi dernier cette résolution. Une décision saluée par le haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU, Zeid Ra’ad Al Hussein qui a estimé qu’Israël avait fait un usage disproportionné de la force en tirant sur les manifestants palestiniens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.