PARTAGER
Photo AFP

Dans sa lutte contre le terrorisme et pour le maintien de son régime, le président syrien veut s’allier avec tous ceux qui peuvent lui apporter du soutien. Après la Russie de Vladimir Poutine et l’Iran d’Hassan Rohani, il a décidé de se rapprocher de la Corée du Nord de Kim Jong-Un.

Nul n’ignore le rôle important qu’a joué la Russie dans la lutte contre le terrorisme et surtout pour le maintien de Bachar el-Assad au pouvoir. Conscient de cela, la Syrie se cherche de nouveaux alliés pour renforcer sa puissance. Et pour y parvenir, M. Assad a pensé à la Corée du nord. Le pays a en effet brillamment réussi à développer l’arme nucléaire, malgré les pressions et les sanctions occidentales.

Une rencontre prévue

Les discussions semblent avancées. L’agence officielle d’information de la Corée du Nord, KCNA, a en effet annoncé que le président syrien va bientôt effectuer une visite officielle en Corée du Nord. Cette décision fait du président syrien, le premier Chef d’Etat étranger à se rendre en Corée du Nord. La présidence syrienne a déjà confirmé l’information à travers l’agence nord-coréenne.

1 COMMENTAIRE

  1. Peut être il veut lui demander comment il a fait pour devenir ami à Donald Trump …

    Tous ceux qui ont ses armes nucleaires  n’en font rien et c’est pas sur que la Corée du Nord ait l’arme nucleaire …Ce sont les sanctions americaines qui l’ont fait flechir …Souvent les journalistes font semblant d’ignorer certaines choses .Informer vous sur les sanctions qui ont été imposé à la Corée du Nord ..Aucun pays ne peut résister à cela …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.